Aller au contenu principal
Métiers de la sécurité et de la justice
Sous-officier de gendarmerie

Le métier

Au service de l'État, le gendarme mène des missions de police judiciaire, administrative et militaire.

  • En police judiciaire : ces missions comprennent la constatation des crimes, délits et contraventions, le rassemblement des preuves et la recherche des auteurs d'infractions (vols, trafic de drogue, meurtre,…etc.).
  • En police administrative : l'objectif essentiel est la sécurité publique qui, concernant plus particulièrement la gendarmerie départementale, recouvre un domaine allant de la surveillance générale aux missions de police de la circulation routière, en passant par la recherche du renseignement et les missions de secours et d'assistance. Les escadrons de gendarmerie mobile, force destinée à assurer le maintien de l'ordre, participent également à la sécurité publique générale aux côtés de la gendarmerie départementale.

Le concours

Le concours externe

Admissibilité : 3 épreuves

Composition     

Une composition de culture générale sans l'aide de documentation. Cette épreuve a pour objectif d'évaluer vos capacités rédactionnelles. (Durée : 3h ; 20 points ; Coeff. 5)          

Aptitude professionnelle           

QCM sur des suites ou ensembles logiques à résoudre. Cette épreuve vise à évaluer votre potentiel intellectuel général et votre capacité à comprendre et à vous adapter à une situation avec rapidité et justesse. (Durée : 35 minutes ; 20 points ; Coeff. 2)             

Langue étrangère          

QCM de 50 questions portant sur le vocabulaire, la syntaxe et la grammaire. (Durée : 30 minutes ; 20 points ; Coeff. 1)

Admission : 2 épreuves

Entretien avec le jury   

Il porte sur les grandes questions d'actualité et sur les motivations du candidat. (Durée : 30 minutes ;  20 minutes ; Coeff. 7)

Épreuve physique de gendarmerie       

Parcours d’obstacles, simulation de combat et transport de poids. (20 points ; Coeff. 3)